86e trophée platine : Life is Strange (PS4)

Life is Strange est un jeu d’aventure au format épisodique développé par les équipes de Dontnod. Il raconte l’histoire de Max Caufield, une jeune étudiante en photographie, qui part étudier dans l’université de sa ville natale. Elle va vite découvrir qu’elle a le pouvoir de remonter le temps et va mettre son don à profit pour tenter d’élucider la disparition d’une adolescente.

Critique

J’ai beaucoup apprécié les trois premiers épisodes, et d’ailleurs j’avais rédigé un billet pour chacun d’entre eux. Par contre, j’avais été assez déçu de l’épisode 4 : j’ai trouvé l’intrigue trop prévisible, et les promesses du début n’ont pas été tenues. Si l’idée de faire des choix occasionnant différentes conséquences n’est pas nouveau mais toujours intéressant, mêler cette idée à la faculté de pouvoir remonter le temps offrait des perspectives nouvelles.

Life is Strange Episode 5 01

Hélas, on se rend vite compte que ce n’est qu’un tour de passe-passe, et c’est d’autant plus vrai avec le cliffhanger de l’épisode et sa résolution bâclée en l’espace de dix minutes au début de l’épisode 4. On se croirait dans une de ces séries actuelles dans laquelle on tient en haleine le spectateur entre deux épisodes avec un faux stratagème. Dès lors, avec cette nouvelle faculté que Max se découvre, je me suis dit que n’importe lequel de mes choix était illusoire. Et tout l’épisode 4 ainsi que le dernier épisode m’ont conforté dans cette idée.

Ce qui aurait pu donner un très chouette jeu d’aventure n’aura au final abouti qu’à un énième projet n’ayant pas les moyens de ses ambitions. Mon avis est donc mitigé, j’ai bien aimé le début de l’histoire, son ambiance et ses personnages attachants pour certains. j’ai beaucoup moins apprécié sa seconde moitié, avec ses facilités scénaristiques et son manque d’idées.

Life is Strange Episode 5 02

J’ai fini Life is Strange plus pour m’enlever ce poids de ne pas en connaître la fin que de vouloir à tout prix la connaître. Et parlons en de cette conclusion où aucun de nos choix n’aura un quelconque impact, réduits uniquement à une sorte de cauchemar aussi linéraire que le reste du jeu en fin de compte. Et les développeurs nous laissant face soit disant à un choix crucial. Non mais sérieusement je ne vois pas en quoi ce dernier choix posera des problèmes de conscience à quiconque.

Bref, Life is Strange est un jeu d’aventure en demi-teinte, j’espère juste que Dontnod pourra grâce néanmoins au succès du titre prétendre à un plus grand projet avec de meilleurs moyens, car on sent qu’ils ont bien plus à offrir.

Obtention du platine

Life is Strange Episode 5 03

Le patine de Life is Strange est non ne peut plus simple à avoir, il suffit de finir l’histoire tout en prenant les 10 photos optionnelles dans chacun des épisodes. Youtube fourmille de vidéos les répertoriant, vous n’aurez donc aucun mal à les prendre. D’ailleurs, même si j’ai trouvé l’idée des photos excellente, le concept se mord vraiment la queue dans le dernier épisode, où les situations ne prêtent absolument pas à la prise d’instantané.

Voilà, c’est tout ce que j’avais à raconter sur Life is Strange. Le titre ne m’a pas totalement convaincu, il se prend les pieds dans ses bonnes et mauvaises idées. C’est bien dommage, j’aurais vraiment voulu l’apprécier jusqu’au bout. Je crois bien que ce sera la dernière fois que je me laisserais tenter par un jeu vidéo au format épisodique, le résultat est trop aléatoire et les promesses souvent non tenues.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s