[Test] Dead Island Definitive Collection : le retour des zombies (PS4)

Initialement sorti sur PS3 et Xbox 360, le premier Dead Island fut une très bonne surprise pour moi à l’époque. Techland et Deep Silver nous avaient fourni un FPS qui, même si visuellement moyen, fournissait sa dose de fun en zigouillant zombies en tout genre au fin fond d’une île tropicale.

C’est sans retenue que je m’étais lancé dans sa suite, Dead Island Riptide, que j’avais tout aussi adoré, même si les nouveautés étaient moins nombreuses. Au moins, je pouvais replonger dans l’atmosphère étouffante mais toujours fun de Dead Island.

Dead Island Definitive Collection 03

Depuis, et malgré quelques vidéos de gameplay, Dead Island 2 se fait trop désirer. Les équipes de Deep Silver ont fichu le camp pour sortir Dying Light. J’ai bien aimé ce dernier, mais je n’y ai pas retrouvé le fun ni la liberté de Dead Island.

Mais vu que c’est à la mode, nous avons droit aujourd’hui à la réédition de Dead Island et Dead Island Riptide sur PS4 et Xbox One, la « Definitive Collection » de son petit nom se voit également accompagné d’un jeu style 16bits intitulé Dead Island Retro Revenge. Alors, que vaut cette cette réédition HD et vaut-elle que l’on y mette 40€ (ou 30€ c’est selon où vous la dénichez) ?

Les zombies sont de retour, avec un meilleur maquillage

Dead Island Definitive Collection 02

Si on se fie à la plupart des test « professionnels » sur internet, la réponse est mitigé car soit-disant les efforts fournis sont minimes. Bon, il est vrai que le jeu est vieux et que l’on a du mal à se souvenir de ce qu’il donnait sur PS3 ou Xbox 360. Mais dans ce cas il suffit de rallumer l’une ou l’autre console pour vérifier et se convaincre du contraire.

Si le moteur physique n’a pas changé d’un iota – vous savez le fait de shooter dans un ballon de plage et ne de pas le voir bouger d’un millimètre – des efforts ont été fait sur l’aspect visuel du titre et pas des moindres quoi qu’on lise ailleurs. Il suffit de regarder la vidéo ci-dessous pour s’en rendre compte.

Alors oui, on est assez loin d’un titre récent optimisé pour la PS4 ou la Xbox One, mais force est de reconnaître que Techland a fait quelques travaux de ravalement sur ses deux vieux titres avec des textures plus fines. Et c’est déjà beaucoup plus que certaines soit-disantes autres rééditions HD vendues le prix fort, faut pas l’oublier. Après, ils ne pouvaient pas refaire tout le jeu non plus, du coup la maniabilité, le FOV, les environnements ne changent pas, on garde le même jeu, mais au moins il est plus joli. Le gros bémol ce sont les 30fps, Techland aurait pu au moins viser le couple 60fps et 1080p pour un meilleur confort.

Definitive Collection ? Vraiment ?

Bon, je ne vais pas refaire un test de Dead Island ou Dead Island Riptide, les jeux sont les mêmes. Mais pour moi qui suis un fan de la licence, je dois dire que c’est un réel plaisir de pouvoir rejouer à ces deux titres sur ma PS4. Le seul reproche que j’aurais sur cette édition, c’est de n’avoir que Dead Island sur le blu-ray dans la version PS4, sa suite et Retro Revenge n’étant disponible que via un code PSN pour les télécharger. Bien sûr, on retrouve tous les DLCs (ils sont pas nombreux non plus) sortis : « viande explosive » et « éventreur ». On retrouve également la campagne Ryder White ainsi que l’arène coop « Bloodbath Arena ».

Dead Island Retro Revenge 01

Du coup, en cas de revente, il n’y a finalement de Definitive Collection que le nom, vu qu’en occasion vous n’aurez que Dead Island premier du nom à vous mettre sous la dent. Du moins, dans la version PS4 de cette réédition, car sur Xbox One les 3 jeux sont bien présents sur la galette. Du coup, si vous avez les deux consoles, je vous conseillerais plutôt de la prendre sur Xbox One.

Reste la nouveauté de cette réédition, Retro Revenge, une sorte de jeux 16bits à scrolling horizontal assez fun. Le titre ne casse pas trois pattes à un canard mais reste un bon défouloir en petites sessions. Ce beat’em all ne brille pas par son originalité et surfe sur le phénomène du Pixel Art et autres jeux Old School. Il reste néanmoins un bon amusement, malgré sa répétitivité.

Conclusion

Voilà en ce qui concerne cette Definitive Collection de Dead Island et Dead Island Riptide. On retrouve également toute la partie coopération, comme à l’époque. Au final, cette réédition s’adresse avant tout aux fans de la licence, ceux qui ont envie de replonger dans l’aventure, en attendant un titre récent du même acabit mais avec les spécificités techniques de nos nouvelles machines.

Dead Island Retro Revenge

Le plus navrant là dedans c’est cette histoire de Dead Island Riptide et Retro Revenge qui ne sont pas présents sur le disque en ce qui concerne la version PS4. Pour le prix, c’était le minimum, ou du moins de fournir au mieux deux disques. C’est d’autant plus étrange qu’une édition australienne dite Uncut (avec ou sans steelbook) comporte bien tous les jeux en version physique (sur deux disques), mais aucune trace de cette édition en France. Ce serait soit-disant à cause du multijoueur, Sony / Playstation n’autorisant pas plusieurs jeux mutlijoueurs sur un même disque…

2 réflexions sur “[Test] Dead Island Definitive Collection : le retour des zombies (PS4)

  1. J’ai été assez surpris de découvrir la bonne présence de Dead Island Riptide … Mais en code de téléchargement ?! Pourquoi avoir différencié la version PS4 de l’édition Xbox One sur ce point ?!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s